Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



De nouveaux sites pour améliorer la collecte des déchets

La prairie de Mauves accueille le nouveau siège de l’opérateur public de collecte des déchets à Étier. Plus spacieux, il vient compléter le nouveau site de Janvraie à Chantenay et celui de Grande-Bretagne à l’Est de Nantes.

Le site Étier offre de meilleures conditions de travail aux agents de la collecte des déchets. Le site Étier offre de meilleures conditions de travail aux agents de la collecte des déchets.
Deux grands bâtiments de couleur rouille ont vu le jour sur le boulevard de la prairie de Mauves, à Nantes. Habillés de Corten, un alliage d’acier et de cuivre, ils hébergent dorénavant le siège de l’opérateur public de collecte des déchets (OPC) de Nantes Métropole et promettent de meilleures conditions de travail aux agents de collecte des déchets.
Anciennement basé à La Morrhonnière, à Nantes, dans un antique bâtiment de pierre devenu inadapté et vétuste, l’opérateur de la collecte accueillait plus de 250 agents qui sont aujourd’hui répartis sur trois sites en fonction de leur demande : Étier, sur la prairie de Mauves, Janvraie, à Chantenay, inaugurés fin janvier et Grande-Bretagne, à l’Est de Nantes, opérationnel depuis 2012. Cette organisation permet de réduire les déplacements des camions sur les lieux de collecte, mais aussi le temps de trajet des agents entre leur lieu de travail et leur domicile.

Des sites à taille humaine
Aujourd’hui, chaque habitant de la métropole jette en moyenne 505 kg de déchets par an. Aussi, dans la continuité de l’extension de la collecte en porte à porte TriSac, et dans le cadre du Plan déchets lancé en 2009, Nantes Métropole a décidé d’investir dans ces nouveaux équipements destinés au traitement des déchets. Le site Étier, à lui seul, a coûté 15,2 millions d’euros, dont 13,2 millions financés par Nantes Métropole et 2 millions par la Région. « Cette nouvelle organisation a pour objectif de rapprocher les agents de collecte des territoires et des usagers, assure François Lucas, directeur de l’OPC, mais aussi de revenir à des sites à taille humaine, et d’adapter les locaux à des conditions de travail modernes. » Ainsi, le site de Janvraie, au même titre que celui d’Étier, a également de nouveaux locaux, « plus adaptés, des vestiaires plus vastes, souligne Gilles Couret, responsable du site de Janvraie, avec tout ce qu’il faut pour travailler dans de bonnes conditions ».

Des installations optimales pour réduire la manutention
Le nouveau site Étier dessert le centre-ville, le secteur de Nantes Sud et le secteur Nord-Est de Nantes et emploie une centaine agents. « Nous avons maintenant deux grands bâtiments, détaille Sophie Badts, responsable du site Étier. Le premier concerne l’exploitation pour les agents de la collecte et les agents administratifs. Le second héberge un garage de réparation des véhicules de 1 500 m2, avec un magasin de pièces détachées. » Un parking de stockage des camions et autres véhicules, ainsi que des aires de lavage viennent compléter l’ensemble. Les agents ont maintenant des vestiaires plus adaptés et des conditions de travail plus confortables, avec notamment des installations optimales réduisant la manutention pour effectuer les réparations.
Enfin, le site Étier est installé au plus près de l’usine de traitement et de valorisation des déchets Alcéa, « ce qui nous permet une meilleure réactivité », conclut François Lucas.

Texte : Gwenaëll Lyvinec
Photo : C. Blanchard

mise à jour le 3 mars 2014



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48 | Fax 02 40 99 52 99