Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



D'importants travaux pour sécuriser et renforcer l’alimentation en eau potable de Nantes à La Baule

Une nouvelle canalisation pour l'adduction d'eau potable et sa sécurisation va être aménagée. Les travaux démarrent à la mi-novembre pour une mise en service fin 2017.

Image.
Nantes Métropole, qui alimente déjà en eau potable des territoires limitrophes dont celui de Saint-Nazaire, lance un chantier XXL qui comprend la construction d’une nouvelle station de surpression de la Contrie à Nantes et d’une canalisation entre la Contrie à Nantes et les installations de Sainte-Anne à Vigneux-de-Bretagne, sur 13 km. La CARENE, la Communauté d'agglomération de la région nazairienne et de l'estuaire, assure la maîtrise d'ouvrage à partir de Vigneux-de-Bretagne jusqu’à Le Truchat à La Baule.

Pourquoi ces travaux ? Le secteur Nord-Ouest du département (de Saint-Herblain à la Presqu’île de Guérande) compte une population importante et en forte évolution et les besoins en eau potable y sont de plus en plus importants. En 2005, le « Schéma Départemental de Sécurisation de l’Alimentation en Eau Potable de la Loire-Atlantique » a conclu à un risque de tension pour couvrir les besoins en eau en jour de pointe à l’horizon 2020-2025. « Une situation que pourraient particulièrement connaître les territoires de la CARENE et de Cap Atlantique durant la période estivale », souligne la Communauté d'agglomération de la région nazairienne et de l'estuaire.

Les travaux sur le territoire de Nantes Métropole sont prévus en plusieurs phases. Un 1er chantier a déjà été mené en 2015 sur le Boulevard Charles-Gautier. Les autres travaux de canalisations se déroulent de la mi-novembre 2016 à août 2017 en 3 phases distinctes. Pour la station de pompage de la Contrie, les travaux seront réalisés entre janvier 2017 et Octobre 2017.
L'objectif est que l'ensemble des travaux du projet se terminent à la même période fin 2017 aussi bien du côté Nantes Métropole que de la CARENE.

Concrètement, le tracé de la canalisation au départ de la station de la Contrie passe par la rue du Corps-de-Garde puis le Boulevard Charles-Gautier sur Nantes et Saint-Herblain. Au niveau de Saint-Herblain et de Couëron, les travaux vont être situés dans les ZAC au nord de la RN444 – ZAC Moulin-Neuf et Ar Mor jusqu'à la ZAC des Piliers de la Chauvinière puis le long de la RN444 sur Couëron.
Un impact sur la circulation et le stationnement (parking du Zénith en partie inaccessible durant une partie du chantier) est à prévoir.
Cette canalisation est un tuyau de grand diamètre (0,70 m) qui passera sous le tracé prévu pour la prolongation du C3 et sur le tronçon du boulevard Marcel Paul qui rejoint la 2×2 voies Nantes-Saint-Nazaire.
Pendant les travaux, les circulations piétons et vélos, ainsi que l’accès aux entreprises et commerces sont maintenus.

Le calendrier des travaux

Novembre à décembre 2016 :
travaux de canalisations d’eau potable à Nantes, rue du Corps-de-Garde.
Novembre 2016 à juin 2017 : Travaux de canalisations d’eau potable, sur la ZAC Ar Mor et celle du Moulin-Neuf à Saint-Herblain. Fermeture de la rue Ampère à Saint-Herblain. Réouverture prévue en 2018 avec mise en sens unique.
Fermeture progressive par tronçons :
  • 14 au 27 novembre : rue Faraday en travaux
  • 28 novembre au 9 décembre : rue Benjamin-Franklin en travaux
  • 12 au 23 décembre : passage de la Trémie (sous le périphérique) en travaux
  • Janvier 2017 : parking P3 (Zénith) partiellement en travaux
  • Février 2017 : Boulevard Marcel-Paul (accès Atlantis) en travaux
  • Mars à Juin 2017 : rue Édith-Piaf secteur Est, Esplanade Georges-Brassens et rue Édith Piaf secteur Ouest en travaux.

Les travaux, sur le territoire de Nantes Métropole, se prolongeront ensuite jusqu’en août 2017 le long de la RN 444 sur Couëron.
Le coût total des opérations est estimé à 60 800 000 € . La participation de Nantes Métropole est de 7 508 000 € , celle de la CARENE de 42 505 000 € et enfin celle de Cap Atlantique de 10 787 000 €.

mise à jour le 23 novembre 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48 | Fax 02 40 99 52 99