Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Creative Factory : un cocon pour des talents entrepreneuriaux inclassables

Six projets hors normes grandissent actuellement au coeur de la Creative Factory, un nouveau dispositif d’accompagnement dédié aux entreprises innovantes, culturelles et créatives. Il a été lancé au printemps à la suite d’un « mariage » entre le cluster du Quartier de la Création (samoa), Atlanpole et leurs partenaires, In Extenso, Parthema et Elton Pickford. Tout un état d’esprit.

Photo : Franck Tomps Photo : Franck Tomps
La Creative Factory dorlote plusieurs jeunes pousses entrepreneuriales, sur le point d’éclore ou déjà mises en orbite. Exemples avec « Samouraï Riot », un jeu vidéo coopératif, « Guideez », une plateforme ludo-éducative adaptée aux excursions touristiques des enfants, « les Tables des Matières », des kits pour distiller les arts en milieu périscolaire, « Egide », des casques élégants et haut de gamme de vélo urbain, « FixMaVille » ou « S7 Plug&Play », les six heureux lauréats de la saison 1 de la Creative Factory. Toutes bénéficient et vont bénéficier jusqu’en février 2015 de conseils, de séances de coaching, participer à des ateliers collectifs pour apprendre à ficeler leur business plan, déposer un brevet, protéger leurs droits d’auteur, s’entraîner à l’art de pitcher …. C’est du cas par cas !

Articuler créations et économie
Derrière ces projets, il y a d’abord une histoire de talents, issus d’univers professionnels variés (design, arts plastiques, vidéo, graphisme, informatique, commerce….) qui s’unissent pour cocréer des services novateurs, dont le vecteur est une « oeuvre de création » unique. Dès lors, comment articuler et construire la dimension économique de ces projets charismatiques, qui se sont affranchis des frontières sectorielles « classiques »? Le trio entrepreneurial nantais de DataForPeople avec son application mobile « FixMaVille » destinée à prendre le pouls de la vie citoyenne, ira loin. Il est en train de créer simultanément un service pour rapprocher les citoyens des mairies des communes où ils vivent et un nouveau marché. « Il y a une dimension sociétale dans notre projet, qui fait que notre modèle économique est proche de ceux, nouveaux, de l’économie sociale et solidaire, tout en nous situant à la croisée du débat participatif et du numérique citoyen. Ce sont des valeurs qui nous ont réunis et le désir de faire », explique Cédric Houssin, cofondateur de DataForPeople (services web axés autour des données spatialisées). Autre exemple révélateur : « S7 Plug&Play », un concept de luminaires à géométrie variable qui booste la société Structures, fondée à Nantes en 2012 par Jean- François Michon (issu du monde du marketing auprès d’industriels) et Nicolas Pichelin (ancien navigateur de haut niveau). Son moteur de croissance : développer une arborescence de services sur mesure, adaptés aux demandes des industriels, des architectes, des artistes ou des scénographes comme aux désirs de monsieur et madame Tout-le-Monde ! « Notre état d’esprit est celui de la Creative Factory, affirme Jean- François Michon. Être entrepreneur implique de prendre des risques, de travailler beaucoup, tout en restant curieux et éveillé. La Creative Factory nous aide à sortir le périscope de nos entreprises ! »

« Design, mode, architecture, culture, numérique : les industries culturelles et créatives (ICC) représentent un emploi sur sept sur la métropole Nantes – Saint-Nazaire. C’est un secteur clé de notre dynamisme. Il est important d’encourager la fertilisation croisée, les approches multidisciplinaires et la porosité entre industries créatives et industries traditionnelles. Il faut aussi regarder ce qui se fait ailleurs, en Europe notamment, et travailler en réseaux avec les autres territoires qui misent sur les ICC. » Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole.


Cécile Faver

www.creativefactory.info



mise à jour le 3 novembre 2014



À lire absolument


« Les industries culturelles et créatives à Nantes et à Saint-Nazaire », le premier opus bilingue (français/ anglais) de référence, vient de paraître, sous l’égide de l’Observatoire des ICC. On y découvre autant les multiples visages de l’écosystème créatif du territoire, sa dissémination géographique que son économie transversale (36 400 emplois privés, soit 9 % de l’emploi métropolitain Nantes – Saint-Nazaire). À la manière d’un état des lieux en perpétuel mouvement, au travers de plusieurs regards croisés, tels ceux, par exemple, d’Éric Boistard, directeur de Stereolux à Nantes, de Jean-Luc Charles, directeur général de la Samoa, Jean Blaise, directeur général du Voyage à Nantes ou de Sophie Levionnois, directrice du Centre industriel de réalité virtuelle à Saint-Nazaire. En vente au QG du cluster du Quartier de la Création sur l’Île de Nantes (rez-de-chaussée immeuble Eureka, en face des Machines de l’Île).
www.creationduquartier.com
Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48 | Fax 02 40 99 52 99